Les Glandes Endocrines et les Chakras

chakra-glands-1Chakras et glandes endocrines – chacun des sept chakras de base du corps est associé à des emplacements spécifiques du corps, tels que le cœur, la gorge ou le sommet de la tête. Mais en regardant une charte des chakras, on ne voit pas le réseau sous-jacent des glandes (et les organes avoisinants) qui est dirigé et influencé par le système des chakras.

Fonction: le chakra est très complexe car c’est un système énergique qui communique avec le corps par le biais de systèmes biologiques, comme les glandes endocrines et le système nerveux,  pour maintenir son équilibre et sa santé.

Examinons de plus près l’association entre les chakras et les systèmes endocriniens.

Le système endocrinien

En surface, les systèmes endocriniens semblent plutôt complexes. Mais si on les divise en différentes parties, cela devient plus facile.

Dans l’ensemble, ce réseau de glandes est responsable de la production, de la régulation et de la distribution des hormones dans le corps. Celles-ci, une fois dans le sang, jouent un rôle pivot dans la capacité du corps à vieillir, à métaboliser les éléments nutritifs et à fonctionner.

Perspective historique sur les chakras et les glandes

Apparemment, aucune corrélation directe n’a été faite par le système traditionnel indien des chakras entre les glandes et les chakras. Toutefois, la littérature moderne entre les cultures occidentale et orientale met en valeur la connexion entre les chakras principaux et les systèmes endocriniens et nerveux et les organes.

Selon Patricia Mercier dans la Bible des chakras, deux figures occidentales ont sous-entendu que la position des 7 chakras principaux coïncide à l’emplacement des plexus nerveux, des glandes endocrines et les organes. Leadbeater, un des premiers à faire la lumière sur le système des chakras en occident, et Alice Bailey, théosophe et enseignante de connaissances ésotériques au début du 20e siècle, ont tous deux ébauché les connexions entre les chakras et la biologie du corps humain.

Les chakras et les glandes endocrines

Chacun des chakras du corps est associé avec une glande endocrine et contrôle sa fonction. Donc avant de poursuivre, voici chacun des chakras, la glande qui lui correspond et sa fonction :

  • Chakra racine (1er) — glandes reproductrices (testicules pour les homes et ovaires pour les femmes); contrôle le développement sexuel et sécrète les hormones sexuelles
  • Chakra sacré (2e) — glandes surrénales; règle le système immunitaire et le métabolisme
  • Chakra du plexus (3e) — pancréas; règle le métabolisme
  • Chakra du coeur (4e) — thymus; règle le système immunitaire
  • Chakra de la gorge (5e) — thyroïde; règle la température le métabolisme du corps
  • Chakra du troisième oeil (6e) — hypophyse; produit les hormones et contrôle la fonction des cinq glandes précédentes; parfois, la glande pinéale est liée au troisième œil, ainsi qu’au chakra coronal
  • Chakra coronal (7e) — glande pinéale; règle les cycles biologiques, y compris le sommeil.

Comment les chakras et les glandes travaillent ensemble

Un trouble dans l’énergie subtile des chakras se traduit par une manifestation physique et des symptômes probablement associés aux glandes et aux organes correspondants. Cela ne veut pas dire que les chakras sont de nature physique ou physiologique. Ils sont considérés comme des centres d’énergie qui influencent notre être à bien des niveaux, y compris le niveau physique et biologique.

Lorsqu’un de ces centres est déséquilibré par suite d’un blocage, cela peut produire des maladies physiques. Il est important de se rappeler que les chakras fonctionnent comme un pendule. Si l’un d’eux est trop actif ou pas assez, des signes vont commencer à signaler que ce chakra n’est «pas en rythme» et qu’il doit être  rééquilibré.

Le trouble est ressenti soit au niveau du chakra spécifique, soit au niveau d’un autre chakra ou d’un ensemble de chakras qui lui sont connectés. Par exemple, quand le chakra de la gorge est bloqué, on peut avoir mal à la gorge, une douleur dans le cou ou une laryngite. Pareillement, quand le chakra du cœur est troublé, on peut souffrir de tension ou de problèmes cardiaques.

Exemples de connexion entre les systèmes des chakras et des glandes

Chakra de l’hypophyse
Deux chakras de glandes servent à régler le système général des fonctions glandulaires et biologiques : le chakra de l’hypophyse et le chakra de la glande pinéale.

La fonction principale de l’hypophyse est de régler la chimie du corps. Située entre les yeux, cette glande de la taille d’un petit pois règle les émotions et l’intellect et travaille avec la glande pinéale pour obtenir un équilibre général.

Chakra de la glande pinéale
Essentiellement, la glande pinéale en forme de cône règle et (sin nécessaire) empêche le fonctionnement de l’hypophyse. C’est l’équilibre de ces deux glandes qui permet de faciliter l’ouverture du troisième œil.

Thymus et chakra du coeur
Le chakra associé au thymus est le chakra du coeur ou Anahata. Il se trouve au centre de la poitrine, au niveau des clavicules. Dans la guérison des chakras, il est utile de le régler car il influence l’état du système nerveux et aide à calmer un état agité.

Une simple technique pour agir sur le thymus est de le tapoter par le bout des doigts, soit au centre de la poitrine au niveau des clavicules, soit de chaque côté de 8 à 10 cm du centre. La première technique calme le système nerveux, la deuxième tend à relever le niveau de l’énergie.

Chakras et organes

En plus des sept chakras qui règlent chacun une des sept glandes, il ne faut pas oublier les organes principaux qui sont aussi influencés. Voici la liste des chakras et des organes qu’ils influencent :

  • Racine — testicules, reins, colonne vertébrale
  • Sacré– vessie, prostate, ovaires, reins, vésicule, intestin, rate
  • Plexus solaire — intestins, pancréas, foie, vessie, estomac, haut de la colonne vertébrale
  • Coeur — coeur, poumons
  • Gorget — tubes bronchiques, cordes vocales, système respiratoire, toute la zone de la bouche, dont la langue et l’oesophage
  • Troisième oeil — yeux, hypophyse et glande pinéale, cerveau
  • Coronal — colonne vertébrale et tronc cérébral.

Guérison des chakras et glandes

Si vous voulez mener votre guérison des chakras au niveau physique, les glandes endocrines sont des points de référence utiles. Elles représentent une connexion entre la nature énergique des chakras et les fonctions physique et physiologique du corps.

Notez qu’il existe un autre point d’entrée pratique pour équilibrer l’énergie, c’est le système nerveux et ses multiples liens associés pour la plupart aux glandes et aux organes. Pour se préparer à une session de guérison, il peut être utile de relaxer et d’équilibrer le système nerveux puis de viser une glande ou une partie du corps en particulier.

Nous pouvons régler la fonction des chakras grâce aux exercices de respiration, de méditation, de techniques de relaxation mais aussi en faisant un régime et de l’exercice. Une activité physique permet de soutenir la fonction des chakras à de multiples niveaux pas seulement physique mais aussi psychologique, émotionnel et spirituel. Travailler sur un chakra peut toucher l’équilibre de tout le système des chakras.